Guilde rp commerçante sur le serveur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zaïnil Douce-Brune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zaïnil

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Zaïnil Douce-Brune   Dim 17 Mai - 13:35



Nom : Douce-Brune.
Prénom : Zaïnil.
Âge : 31 ans.

Origine : Forêt de Jade, Zuong.
Métiers : Sculpteur de Jade.

Description physique :


 D'une largeur imposant le respect aux Mogus, le Pandaren qui vous fait face possède une fourrure commune aux siens, sombres mais dont le visage et le torse est tâché de blanc. Certains vous diront qu'il n'est qu'une peluche mais il vous suffira de quitter son pelage des yeux pour les poser sur ses canines visibles, ses yeux luisent étrangement mais ils sont sereins malgré cette sauvagerie propre aux races mi-Humanoïde, mi-animal. 
 Ses "mains" sont larges, plus semblable à celle des ours que des Humains tandis que de délicats coussinets siègent dans la paume, ses griffes sont souvent rétractées -notons que si ce n'est pas le cas, méfiez-vous- mais vous imaginez sans mal des griffes d'ours, tranchantes et pointues. 
 Son ventre tombe en avant, son gilet en cuirs souvent prêt à exploser sous la pression, et on ne doute point qu'il mange à sa faim et bien plus encore mais nul doute, en vue de l'épaisseur de ses bras, que le Pandaren est aussi fort qu'un Grizzli de Dun'Morog. Les apparences sont trompeuses et il est de mauvais augure de s'y fier.  
 Quelques cicatrices sont visibles dans son pelage sombre, anciennes et d'un autre temps, elles sont rarement visibles hormis lorsque le Pandaren est torse nu, régulièrement est visible un pendentif de Jade en forme de Tigre sur son cou qui se balance aux rythmes des bourrelets du Pandaren. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaïnil

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: Zaïnil Douce-Brune   Dim 17 Mai - 14:02

Une voie, tu trouveras.



Citation :
 Les brumes étaient toujours dans nos cieux, nos rivages et nos Forêts en cette époque de paix. Nous ne nous demandions point ce qu'il y avait de l'autre côté de ces brumes éternelles, nous ne cherchions que l'harmonie de nos foyers et la paix. Ainsi que les nouilles...Hum...Les nouilles.
 Le jeune Zaïnil était un de ces Pandarens qui ne cherchaient qu'une voie dans cet équilibre ancestrale. Encore enfant, celui-ci passait ses journées à jouer dans les paisibles allées de Zuong, notre village paisible de la Forêt de Jade. Il donna bien du mal à ses parents qui s'occupaient d'un champs de Zuong mais qu'est-ce qu'il les fait rire en échange. Ohoho...
 Mais vient un jour où l'oisillon doit quitter son nid et trouver sa propre voie et ce jour vînt cueillir le jeune Zaïnil.  Celui-ci ne désirait qu'une chose alors, devenir un de ces incroyables et légendaires Pandashan mais cela n'était pas si simple que cela et c'est ainsi que débuta son périple à travers la Pandarie ! Mais avant tout, il resta dans la Forêt de Jade.
 La vie du Monastère n'était pas au goût du pauvre Zaïnil qui ne désirait que jouer et s'amuser, point faire les nombreuses tâches que les Etudiants devaient faire, ni les longues et ennuyantes méditations. Le calme n'était point son fort mais le repas l'était. Lors d'une nuit calme, le garde à manger fut pillé par le jeune Pandaren affamé ! Ses Maîtres le grondèrent mais il semblait qu'il n'était pas apte à devenir un vaillant moine. Mazu, un Maître Brasseur, vînt lui parler :

"-Oooh, jeune Zaïnil ; dit-il tristement ; Cette vie n'est pas faite pour toi.
-Mais je veux devenir un Pan-da-shan ! lui répondit avec envie Zaïnil.
- Oooh...Jeune Zaïnil, nous avons tous nos désirs mais nous ne pouvons tous les réaliser; le Maître s'assit près de l'Elève alors ; Nous avons une voie différente, que les Brumes nous dictent bien avant notre naissance, tout comme pour les Empereurs d'autrefois. Peut-être n'est-ce pas là ta voie mais ailleurs elle se trouvera."

 Zaïnil avait alors le coeur brisé tandis que son Maître quittait les lieux, son âme lourde de la tristesse de l'Elève. Pleurant durant toute une nuit -et mangeant des nouilles- le jeune Zaïnil observa les lunes dans les cieux. Il n'aimait pas rester inactif mais il désirait réellement devenir un véritable Moine ! Comment pourrait-il seulement y parvenir !

"Ooh...Tigre Céleste, viens à mon aide, je t'en supplie."

 Était-ce le fruit du hasard ? Ou est-ce que le Tigre avait réellement répondu à l'appel de l'enfant ? Qui sait, mais le lendemain vînt un Pandaren aux poils gris, le visage sage et portant un tonneau de bière dans son dos. Le Chapeau de paille de l'ordre des Pandaschan tombait à sa ceinture et les Elèves l'observaient avec de gros yeux tandis qu'il parlait avec les autres Maîtres.
 Celui-ci était Zuo Fier-Crue, un vénérable Pandashan qui avait prit une noble retraite méritée après des années de services. Il venait ici pour une seule et unique raison : Une prophétie que son maître, le Tigre même, lui avait annoncé.

 "Du plus indomptable Elève, tu feras un Maître."



 C'était son but ultime et enfin, il serait apte à prendre le repos dans les brumes à jamais, et évidemment comme vous vous en doutez...Ohoho...Le plus indomptable des Élèves étaient le jeune Zaïnil. Heureux, l'Elève suivit son Maître loin des places calmes du Monastère jusqu'à une ancienne demeure non-loin de Zuong où Zuo avait fait bâtir un gîte pour lui, en des temps plus anciens.
 Les premières semaines furent éprouvantes pour le Maître qui comprit à quel point ce jeune Pandaren était joueur et non calme et il crut abandonné. Taillant dans une pierre de Jade, le Maître cherchait à faire le vide dans ses pensées. Mais il ne voyait pas les jeunes yeux d'ours qui l'observaient tandis qu'il tournoyait avec l'aisance de la grue, griffant avec la force du tigre, avec l'endurance et la force du buffle en sculptant le Jade.
 

"-Oh ! Maître, apprenez moi à faire cela !"
 Se tournant, le Maître était surpris de la présence du Jeune Zaïnil qu'il n'avait point entendu. Observant son oeuvre, puis l'Enfant, une idée lui vînt en tête. Les semaines qui passèrent ensuite, lui donnèrent confirmation de la voie du Jeune Panda. Durant dix années, le Maître apprit à l'Elève à sculpter le Jade alors qu'officieusement, il apprenait la voie du Moine.
 Finalement, lorsque les cerisiers fleurirent, le jeune Zaïnil était devenu un Moine d’exception mais il ne taillait que rarement les pierres de Jade. Son vieil Maître l'observait avec une touche de tristesse en pensant à l'enfant devenu Moine en aimant sculpter, et le Moine qu'il était devenu en perdant cette passion du Jade. 
 Mais le Maître avait terminé sa tâche, s'inclinant devant son Élève, il en fît un Maître alors que leurs chemins s'écartaient à jamais, l'un partant vers l'aventure, l'autre partant vers le repos sans fin.
 Ainsi, Zaïnil Douce-Brune, débuta réellement son périple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zaïnil Douce-Brune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manon Margaux Chérie (springs to me) version Manon la douce (blonde)
» Ellowyne en Italie (Essential Too Brune et Chills)
» Entrée en douce
» Drogue douce. (Vive Backe :noel: )
» Un peu de sel dans l'eau douce !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurum Faber :: Présentation et contexte :: Les membres de l'organisation :: Les Artisans du Domaine-
Sauter vers: